Une proposition pour se retrouver et partager librement idées et expériences avec des règles de fonctionnement respectueuses des convictions de tous. Une occasion de risquer sa parole, d’écouter les autres, de se découvrir dans une réflexion commune pour entrer en dialogue.

Elle est animée par Marie-Françoise BONICEL, psychosociologue.

 

Où ? Quand ? Thèmes abordés

Au Kiwi Bar : 26, rue des Quinze Vingt – 10000 Troyes de 18h15 à 20h00

Entrée libre avec consommation à prendre sur place

Une inscription préalable sera sans doute nécessaire. (formulaire d’inscription sur le site diocésain)

 

INVENTER L’APRES…

« Là où le cœur attend, où tout peut recommencer » (Frédéric Boyer.)

La crise sanitaire, économique et sociale, locale et mondiale que nous traversons, avec son cortège de souffrances, d’inquiétudes pour le présent et l’avenir nous invite à mobiliser énergie et créativité.

Nous pouvons tous ici être les poètes qui sauront rendre belles les fausses notes de la vie, capables de repérer les braises sous la cendre, et raccommoder ou rebâtir.

 

Mardi 5 octobre 2021

Faire face dans la tourmente : seuls et ensemble, un défi à portée de volonté ?

« Marche à l’étoile même si elle est trop haute » (Alexandra David-Neel)

Les épreuves individuelles et collectives ont frappé des vies ou altéré des corps, fragilisé des situations professionnelles et des activités culturelles ou associatives, des équilibres familiaux et mondiaux. Quelles ont été nos fragilités ? Comment avons-nous tenu bon ou craqué ? Quels ont été nos points d’appui pour tenir le cap et même pour avancer ?

Mardi 30 novembre 2021

Qui nous fera voir la « Force du Bien » ?  (Marek Halter) : un défi à portée de cœur ?

Espérer à contre-nuit (Gilles Baudry)

C’est dans la nuit que l’on voit les étoiles. Comment pouvons-nous être des allumeurs de réverbères, dans nos familles ou nos espaces professionnels, nos lieux d’engagements associatifs ou nos voisinages, ou en nous-mêmes ?

Le Bien n’est pas qu’une idée abstraite, mais il s’active à bas bruit en chaque humain, pour peu que nous sachions en repérer les traces même minuscules dans notre quotidien. Et nous ?

Mardi 1er février 2022

Transformer les débris en semences : un défi à portée de mains ?

« La crise est un seuil qui ne se franchit que dans un sens, celui de l’avenir » (Sylvain Brison)

Loin de la nostalgie stérile de l’avant – crise, que faisons et pouvons-nous faire pour initier la métamorphose de ce qui nous éprouve, nous blesse, nous met en danger, en créations fécondes, en désir de liberté aventureuse et innovante ?

Mardi 5 avril 2022

Solidarité et fraternité : un défi à portée d’âme ?

« Le manque n’est rien, quand on peut le partager, on commence à le conjurer et à ouvrir l’avenir. » (Mgr Marc Stenger)

Et si on osait l’éloge du manque, en s’appuyant sur la fraternité et la solidarité, l’amitié sociale et la culture de la rencontre ? Pour faire de la crise un tremplin pour la transformer en une opportunité de changement qui carbure à l’énergie verte de l’espérance ?

« Marcheurs blessés » selon l’image de François Dosse, mais debout, nous pourrons partager ici notre ardeur de vivre et faire de ces parcelles de Bien parfois enfouies sous les scories, des étincelles pour donner de l’éclat à de nouvelles pages à écrire ensemble…

Avec la participation d’invités « surprise » à certaines des rencontres !

Le passeport sanitaire est nécessaire pour participer à ces événements.