Homélie de Mgr Marc Stenger

Mercredi Saint

Cathédrale de Troyes

17 avril 2019

Mercredi Saint, nous sommes à la veille du grand dénouement. Le serviteur souffrant par excellence dont parle Isaïe, le Christ, rencontre l’incompréhensible hostilité, subit les coups, la violence, les outrages. Comme le dit le psalmiste, dans le passage que nous avons médité, l’insulte lui broie le cœur, il ne voit nul sentier à l’horizon. S’identifiant à toutes les victimes des trahisons et des injustices, pour elles, il se durcit la face et affronte son destin avec courage. Grande est notre gratitude pour un tel Dieu, un tel maître, un tel ami.

Dans chaque eucharistie aussi Jésus nous offre la communion avec lui. Chaque messe est un geste de Jésus en direction des pécheurs que nous sommes. Pour autant que nous ne nous excluons pas nous-même et refusons son amour.

Puissions-nous en cette semaine sainte mieux comprendre la signification de ce rendez-vous eucharistique. Nous avons un Dieu qui aime tous les hommes et veut les sauver. Mais nous avons aussi un Dieu qui respecte nos libertés et ne s’impose pas.

 

+Marc STENGER

Evêque de Troyes