En ce début de Ramadan, Monseigneur Marc Stenger s’adresse à la communauté musulmane de l’Aube.

 

Le  26 avril 2020

A la communauté musulmane de l’Aube

Sous couvert du CCMA 10

 

Bien chers frères et amis,

Vous voici entrés dans le temps du Ramadan. En mon nom propre et au nom des catholiques de l’Aube je voudrais vous exprimer à cette occasion nos pensées fraternelles et notre profonde communion de croyants pour ce temps de prière et de spiritualité que vous êtes en train de vivre.

Je sais que ce Ramadan sera très différent des autres, comme l’était d’ailleurs pour nous tous le temps qui a commencé depuis l’entrée en confinement. Beaucoup d’aspirations religieuses n’ont pas pu être satisfaites à cause des règlements qui nous ont été imposés pour le bien de tous. Vous comme nous avons accepté de vivre ce manque comme un geste de solidarité à l’égard de nos frères humains et comme l’expression de notre confiance en Dieu plus forte que tout.

Nous souffrons avec vous du grand problème posé par la sépulture de vos morts. Il faut donc souhaiter que très vite nous revenions à une situation plus normale et nous attendons tous avec impatience les décisions prochaines du gouvernement. Permettez-moi de m’incliner devant les morts de vos familles et d’assurer celles-ci de ma sympathie pour leur deuil.

Mais je voudrais saluer aussi tous les actes de fraternité, de rapprochement entre les personnes qui ont été posés pendant cette période, indépendamment d’ailleurs de toute appartenance confessionnelle. N’est-ce pas le plus beau signe qui a pu être donné de la mise en œuvre de la volonté de Dieu qui est celle de la fraternité du genre humain dans le respect de chacun ?

C’est une belle invitation à l’espérance pour l’après confinement.

En fraternité donc de confiance et d’espérance.

                                                           + Marc Stenger

                                                            Evêque de Troyes