L’Alliance comme mystère d’anticipation.

Marie parle comme son Fils : « Je suis… le chemin, … la vérité, … la vie, … le pain de vivant… »
c’est Dieu qui dit « JE SUIS celui qui suis » Ex 3, 14.
Marie ne parle pas à la place de Dieu, mais si elle parle comme Lui, c’est qu’en son humanité rachetée par son Fils, elle correspond parfaitement au projet de Dieu.
Dans ce « Je suis » prononcé par Marie, nous contemplons l’Alliance que Dieu a scellé avec l’humanité ; la victoire de Dieu sur le mal est anticipé dans la personne de Marie.
Dans notre baptême et notre vie à la suite du Christ, cette victoire est aussi anticipée.