Par son appel, le Pape François nous invite à changer notre regard et notre discours sur les migrants. Il nous faut cesser de considérer ces personnes comme des agresseurs dont on doit avoir peur.

Migrants économiques ou politiques, il n’est pas acceptable de faire un tri qui viserait à en accueillir certains seulement.

Ces personnes ne viennent pas dans un esprit de conquête mais de fuite et de survie.

Tous peuvent participer à l’action commune, nous invitons chacun à s’engager à sa mesure.

Extrait de la déclaration du Conseil Permanent de la Conférence des Evêques de France du 7/09/2015

Découvrir la plaquette dédiée
Ce site utilise des cookies et collecte les données des visiteurs pour suivre les statistiques. Ok