Voeux des communautés religieuses juives, chrétiennes et musulmanes - [Archive]

L’année 2018 commence dans un contexte de conflits et de menaces pour la paix, d’incertitudes climatiques avec toutes leurs conséquences pour la vie de beaucoup d’hommes, de continuation de déplacement de populations qui viennent nous demander un refuge et une nouvelle raison d’espérer. Nous, croyants en un Dieu qui aime l’humanité, nous avons conscience de notre responsabilité de traduire cet amour dans nos choix de vie, dans nos décisions et dans nos engagements. C’est ce que nous voudrions faire encore plus en cette année 2018, là où nous sommes. Nous avons peu de prises sur les grandes orientations politiques, et sociétales à un niveau international, mais là où nous sommes, nous pouvons poser des questions, refuser les exclusions et les discriminations, travailler à plus de justice, favoriser une plus équitable répartition des fruits de la terre. Et aussi prier.

Nous, communautés religieuses de l’Aube, nous voudrions rappeler que c’est là le défi que nous avons tous à relever dans notre environnement immédiat. Mais aussi que nous sommes invités à le relever ensemble pour transformer notre monde. Au début de cette année, nous souhaitons à chacune et à chacun de se laisser entraîner par la coalition du bien. Qu’en cette année 2018, nous sachions donner au monde le signe de notre volonté de convertir nos attitudes trop centrées sur nos intérêts, nos réalités communautaires quelquefois trop fermées et trop exclusives.

Que 2018 fasse progresser notre désir partagé d’un monde libéré de ses méfiances et de ses peurs, épris de justice et de fraternité, conscients que nous sommes de n’avoir pas seulement à le dire, mais à le faire… Soyons des semeurs d’espérance et des bâtisseurs de paix.

Que la paix soit avec vous. Salam, Shalom

Recevoir les actualités du diocèse

Partager