« En ce temps-là, parmi les disciples, le seigneur en désigna encore 72, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre » (Lc10,1).

C’est le rite de la bénédiction des huiles et la consécration du saint Chrême qui a donné son com à cette messe dite chrismale.

Les différentes huiles (celle des malades et des catéchumènes) sont bénies et le saint Chrême (mélange d’huile de baume) est consacrée. Le nom de Saint Chrême vient du latin chrisma et signifie « onction d’huile » : chacune de ces huiles a une signification particulière.

L’huile des malades dite huile de charité :

Par cette huile, l’Eglise réconforte ceux qui souffrent. Le Christ (ce mot Christ signifie oint de l’huile royale et sacerdotale) rejoint l’homme dont la vitalité est diminuée. L’Eglise rappelle ainsi l’attitude du Christ apportant le réconfort aux êtres en difficulté afin qu’ils vivent en communion avec leurs frères.

L’huile des catéchumènes dite huile de l’espérance :

Cette huile signifie la force et la grâce données par dieu à ceux qui seront les témoins de l’espérance dans le monde.

Elle marque tous ceux qui ont répondu à l’appel de la foi et qui, avec la grâce baptismale, deviennent membres de la famille de l’Église.

Le Saint Chrême ou l’huile de la foi :

Cette huile, enrichie d’arômes, est un signe de l’onction du Saint Esprit.  Par lui seront consacrés au Seigneur, les baptisés, les confirmés, les prêtres, les évêques, les églises, les autels.

Son nom huile chrismale est très révélateur et nous rappelle la signification du mot Christ qui est un berger pour sanctifier et éclairer le peuple saint.

Dieu nous appelle toujours à vivre dans la charité, l’espérance et la foi en communion avec l’Eglise universelle et dans la vie de notre paroisse.

Le rite de la messe chrismale comprend le renouvellement des promesses sacerdotales.

Après l’homélie, l’évêque invite les prêtres à renouveler leur consécration et leur dévouement au Christ et à l’Eglise. Ensemble, ils promettent solennellement de rester fidèles au Christ, d’être ses ministres, d’enseigner, d’offrir l’Eucharistie en son nom et de rassembler son peuple.

Cette messe a lieu le matin du Jeudi saint, donc le dernier jour du carême, mais peut être célébrée un autre jour. Elle est appelée « sacrement de l’unité diocésaine » parce qu’elle exprime la communion de l’Eglise.

Père Yeison


La Messe Chrismale en 2021

Mardi 30 mars, 15h
Cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul

La célébration sera à suivre en Direct, sur Facebook.

Règles sanitaires à respecter (port du masque, distanciation, désinfection des mains)

Compte-tenu de la situation sanitaire, des évolutions ou changements peuvent être apportés.